Pôle Outre-mer : Nos marmailles partent métropole – Nolann et Emmaüs

Ils sont cinq pensionnaires du Pôle Outre-mer à tenter l’expérience en métropole l’année prochaine. Une vraie récompense pour ces jeunes, pour l’ensemble du groupe, soudé depuis le début, mais aussi pour tout le staff.

Avant de leur dire au-revoir et bonne continuation dans l’hémisphère nord, nous avons souhaité vous les présenter. Aujourd’hui, focus sur Nolann Felix et Emmaüs Buchle.

Martien Adolphe, Manager du POM :
« C’est vraiment l’aboutissement et la récompense de leur investissement. Deux ans, voire plus pour certains, de préparation au sein du POM c’est long. C’est beaucoup de sacrifices déjà. Ils ont commencé à être préparés au quotidien des centres de formation et des académies avec leur passage ici au CREPS. Que ce soit physiquement ou mentalement, on fait tout pour les mettre en condition afin qu’ils soient prêts à vivre l’expérience du haut niveau en métropole. Maintenant, ils ont les cartes en main, à eux de sortir leur épingle du jeu car le niveau est élevé là-bas. J’ai confiance en eux en tout cas.
De notre côté nous sommes fiers de pouvoir envoyer cinq jeunes en métropole l’année prochaine malgré le contexte lié au Covid 19 car les sélections pour les académies ont été perturbées cette saison. Nous aurons plaisir à suivre leur expérience là-bas et à les soutenir, à distance cette fois-ci. »


Nolann FELIX
16 ans
Poste : Centre
Départ pour l’Académie Régionale des Pays de Savoie (Chambéry)

Qu’est-ce que cela te fait de partir ?

J’ai débuté assez tard le rugby, ce qui fait que je n’avais pas tellement d’objectifs en rentrant au POM. Ce n’est qu’en deuxième année ici au CREPS que j’ai commencé à me fixer l’objectif d’intégrer une académie régionale en métropole et ainsi continuer dans la filière fédérale. C’était d’ailleurs une volonté pour mes parents et moi de poursuivre ma formation dans le rugby à travers le système de la FFR.
Je connais peu Chambéry mais j’ai de la famille à Bourg en Bresse, pas très loin à vol d’oiseau je crois.
En attendant de pouvoir partir le 3 août pour Chambéry, je m’entraîne physiquement avec Alex, le préparateur physique du POM. L’important est d’arriver prêt physiquement et de pouvoir attaquer tout de suite les entraînements à 100%.

Tes objectifs dans le rugby ?

J’ai l’impression d’avoir déjà réalisé un premier objectif en étant sélectionné dans l’académie. Cela valide mon début de projet sportif et me conforte dans la poursuite de mon apprentissage vers le professionnalisme. Mon rêve serait de finir en Top 14. Maintenant la route est longue et déjà évoluer en Pro D2 ou D3 m’irait très bien, car je ferai de ma passion un métier.

Ton meilleur souvenir au POM ?

Cela reste le voyage à Maurice tous ensemble. Il y avait tout : la cohésion, le partage, l’esprit de groupe. On s’est vraiment bien marré et en plus de ça on a gagné.


Emmaüs BUCHLE
16 ans
Poste : Talonneur
Départ pour le club du LOU

Qu’est-ce que cela te fait de partir ?

J’avais déjà ce projet en intégrant le POM il y a 2 ans. C’est donc une satisfaction d’avoir accompli un objectif. Je suis très content de découvrir le haut niveau en métropole et de tenter l’expérience là-bas.
Je pars fin juillet pour rejoindre le LOU mais je suis déjà un programme spécifique de préparation physique que mon club m’a envoyé. Un programme très complet aussi bien d’un point de vue musculation, cardio que vitesse… On peut dire que j’ai déjà plus ou moins démarré avec eux. Je suis d’ailleurs en lien avec le club afin de peaufiner le programme que je suis actuellement.
Sinon, mon parrain est à Lyon, je ne pars donc pas totalement dans l’inconnu. Je vais pouvoir aller le voir le week-end.

Tes objectifs dans le rugby ?

J’aimerais bien être professionnel. Cependant, je n’en fais pas une fixation. L’important étant surtout de continuer à progresser tout en gardant le plaisir sur le terrain.

Ton meilleur souvenir au POM ?

Le voyage à Maurice sans hésiter. C’était génial de pouvoir partir à l’étranger tous ensemble. De pouvoir se connaitre en dehors de nos entraînements, du quotidien du POM. Il y avait tout dans ce voyage : l’ambiance, l’esprit d’équipe, la découverte et bien sûr le sportif.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close